traduction de sites Internet en japonais

Traduction et interprétariat en japonais

Entreprise

Traduction de sites Internet en japonais

Du fait de peu de contact avec des étrangers, il est extrêmement rare de trouver des personnes à l’aise en anglais au Japon. Par ailleurs, les Japonais gardent toujours des doutes sur la communication qui se fait dans une langue étrangère, à l’écrit ou à l’oral. D’autre part, les Japonais ne s’engagent jamais dans un partenariat avec des entreprises étrangères tant que la confiance totale n’est pas établie.

Il est donc primordial de communiquer en japonais si vous souhaitez travailler avec des Japonais ou développer votre activité au Japon.

Traduction de sites Internet en japonais

Traduction de sites Internet en japonais

Mission d’interprétariat

pour votre développement au Japon

Un interprète français/japonais doit maîtriser parfaitement les deux langues, mais ce n’est qu’une partie de ses compétences.

La qualité d’un interprète ne dépend pas que de ses capacités linguistiques. Le client l’engage dans un but précis : conclusion d’un contrat ou accord de partenariat, par exemple, rarement une simple visite de courtoisie. Avant de partir en mission, je travaille toujours à la maîtrise de cet objectif, j’étudie les produits et services que le client propose. Pendant la mission, je détecte la personne clé dans l’affaire. Dans une grande entreprise japonaise, il est fréquent que les cadres se laissent influencer par les subordonnés qui connaissent le mieux le dossier. Il est donc très important de détecter la bonne personne. Comme j’ai travaillé dans une grande entreprise au Japon, j’arrive très rapidement à déceler qui a le vrai pouvoir de décision, quel consensus conduira à cette prise de décision, parfois longue et qui générera peut-être plusieurs allers-retours entre les dirigeants et la base.

J’ai assisté à plusieurs reprises à des scènes où les Français s’irritaient de la lenteur de la prise de décision. C’est alors le rôle de l’interprète que de leur expliquer les différences majeures dans les processus de prise de décision pour continuer l’échange engagé dans une ambiance apaisée.

Outre la traduction, le travail de l’interprète consiste à œuvrer avec le client à réaliser son objectif de la journée. Pour la conclusion d’un contrat, par exemple, je considère que ma mission est réussie à la signature.

Traduction de sites Internet en japonais :
attention à votre image

Pour commencer votre prospection sur le marché japonais, vous envisagez la traduction du site Internet en japonais. Bonne idée ! À condition de confier cette traduction à un bon traducteur. Avec le développement de la traduction automatique, on trouve beaucoup de sites français traduits en japonais avec beaucoup de maladresse et de fautes. Les contenus sont parfois ridiculement incompréhensibles…

Les Japonais n’apprécient guère que leur langue soit déformée ou rédigée avec des erreurs. Un site mal traduit pourrait même être considéré comme frauduleux ou arnaqueur. Votre image serait alors gravement altérée.   

Confiez la traduction à un traducteur expérimenté natif du Japon pour éviter toute mésaventure. Prenez le temps d’échanger avec lui pour expliquer votre intention. Répondez à ses questions sur vos produits et services. Mieux le traducteur vous connaîtra, plus attractif sera votre site Internet aux yeux des Japonais.

Dans mes services de traduction de sites Internet en japonais, je propose un véritable accompagnement plutôt qu’une simple traduction. Tout en respectant la terminologie, je rends votre site plus attrayant pour votre cible. Je recherche par exemple l’élégance du style pour une vente par correspondance de produits de luxe, la précision technique pour le secteur industriel, une rédaction dynamique pour un site de sports d’hiver…

Je soigne également la présentation de votre site. Le choix des polices de caractères revêt une importance particulière aux yeux des Japonais. Ne confondez jamais les polices japonaises et chinoises ! Elles sont presque identiques aux yeux des Occidentaux, mais les polices chinoises déforment certaines lettres japonaises. Un tel détail peut vous être fatal…

Enfin, je relis soigneusement votre site une fois en ligne pour une finition parfaite.

D’après une étude de Commun Sens Advisory sur les langues avec le plus fort pouvoir d’achat en ligne, le japonais se place en deuxième position juste après l’anglais. Le japonais est également la 4ème langue parmi les langues utilisées sur les sites Internet multilingues.

Traduction de vos documents

Style et termes adaptés à votre cible

La suppression ou la baisse du droit douanier sur des produits européens suite à l’Accord de Partenariat Économique entre l’Union européenne et le Japon (APE EU-Japon) vous offre une belle occasion pour accéder au marché japonais. Pour les raisons que j’ai déjà citées, Il est indispensable de faire traduire vos plaquettes commerciales en japonais.

Il existe plusieurs niveaux de politesse dans la langue japonaise parlée. Il faut donc savoir les adapter en fonction de votre interlocuteur. Il en va de même à l’écrit : le bon traducteur adaptera le style et les termes employés à votre cible. Cela peut vous paraître anodin, mais le mauvais choix du style et des termes dans vos documents commerciaux pourrait empêcher d’atteindre la bonne cible.

On ne traduit pas une présentation de produits hautement techniques pour entreprises industrielles comme s’ils étaient destinés au grand public.

Cette attention portée au style nécessite la connaissance de votre entreprise et des produits et services que vous proposez. Je prends le temps nécessaire à une recherche technique et je pose toutes les questions utiles si besoin.

Je procède à la vérification avant impression (bon à tirer) de vos plaquettes et autres documents commerciaux pour une finition parfaite de vos imprimés.

Dans le plus grand respect de la terminologie

La traduction de documents techniques (notice d’une machine, cahier des charges, offre technique, etc.) requiert une grande connaissance du sujet. Chaque entreprise, chaque domaine d’activité dispose de termes spécifiques, de son jargon. La même rigueur est demandée dans la traduction de sites internet en japonais pour les entreprises industrielles.

Cependant, comme tous les traducteurs et interprètes, j’ai mes domaines de spécialité. Si un client me demande de traduire un document technique trop éloigné de mes spécialités, je décline honnêtement cette offre. Je connais mes limites et je ne veux offrir qu’un travail de qualité.

Ils m’ont fait confiance : merci !

Mes domaines d'intervention

JUSTICE

JUSTICE

INSTITUTION

INSTITUTION

PARTICULIER

PARTICULIER

Contacter Japon traduction